Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Recettes : Les sirops

Les sirops, il y a plusieurs façon de confectionner des sirops, voici mes recettes, cela fait une vingtaine d’années que je procède de cette manière, et j’ai toujours eu de bon résultat, bien entendu à chacun de trouver sa recette.

 

Sirop de fleurs de Tussilage par exemple :

 

Avec 250 g de gramme de fleurs environ, je fais une tisane avec un litre d’eau.

Dès que cela frémit, j’arrête et je laisse reposer toute la nuit.

Je filtre.

Le lendemain je pèse ma tisane et je mets la même quantité de sucre, un exemple pour un litre de tisane de tussilage, je mets 1 kg de sucre.

Je  fais cuire la tisane et le sucre, et au bout de 10 à 20 minutes environ, quand je vois que mon sirop prend de la consistance, et que cela fait la goutte épaisse.

Je mets dans des bouteilles que je viens de faire bouillir.

Vous pouvez faire stériliser vos sirops pour une plus longue conservation.

Je ne mets pas mes sirops au frigo et je ne stérilise pas, et mes sirops se conservent quand même.

Et voilà le tour est joué !!!

 

 

Bien entendu quand c’est des fleurs et des feuilles je fais une tisane et quand c’est des racines ou des écorces je fais une décoction, je fais bouillir et non frémir comme pour ma tisane.

 

En général je procède de cette façon pour tous mes sirops : menthe, mélisse, thym, lavande, coquelicot…

J'ai trouvé un article intéressant sur la cuisson du sucre, sur se site :
http://www.mondeculinaire.com


j'ai demandé l'autorisation de copier leur article bien entendu,si cela peut vous aider pour réaliser des sirops de fleurs.

Cuisson du sucre

 

Je vais vous détailler ici les différents stades de cuisson du sucre. Dans beaucoup de recettes on parle par exemple de faire atteindre le sucre à une certaine température avant de pouvoir procéder à l'étape suivante. Ceci est le cas par exemple pour le nougat-blanc, le caramel, la meringue italienne, les confitures et les sirops.

Le plus simple est bien entendu d'utiliser un thermomètre à sucre, mais vous verrez qu'il n'est pas forcément nécessaire d'en posséder un. À chaque stade le sirop de sucre adopte une consistance ou bien un aspect différent.

Pour faire votre sirop mettez le sucre dans une casserole avec son tiers d'eau puis mettez la sur le feu.

 



Appellation Température Test empirique
Nappé 100°C Le sirop doit légèrement napper la cuillère
Petit filet 101°C En prenant un peut de sirop entre le pouce et l'index et en l'écartant, il doit se former un petit filet qui ne tient pas.
Grand filet ou lissé 102°C le filet de sirop doit tenir jusqu'à 2 à 3 cm et casser
Grand lissé 103°C le filet de sirop doit au moins tenir jusqu'à 3 cm sans casser
Petit perlé ou soufflé 104°C le filet de sirop doit tenir jusqu'à 5 cm
Grand perlé ou soufflé 105°C Il doit se former de petites perles sur la surface du sirop de sucre.
Grand perlé ou Filet 106°C  
Grand perlé 107°C Il doit se former de grandes perles sur la surface du sirop de sucre.
Petit soufflé 108°C  
Soufflé ou petite plume 109°C En soufflant sur la cuillère il doit se former de petites bulles solides
Grand soufflé 112°C En soufflant sur la cuillère il doit se former de plus grosses bulles solides
Petit boulé 115°C En prenant un peut de sirop entre les doigts, il doit pouvoir se rouler pour former une boulle molle
Boulé 118°C La boulle de sucre est plus simple à former
Gros boulé 121°C La boulle de sucre est encore plus ferme et garde sa forme.
Petit cassé 125°C à 130°C Le sucre se casse net entre les dents mais colle tout de même aux dents
Cassé 135°C à 140°C Le sucre se casse net sans coller
Grand cassé 145°C à 150°C  
Petit jaune 155°C Le sirop commence à adopter une couleur jaune
Jaune 160°C  
Grand Jaune 165°C  
Caramel 170°C à 180°C Le sirop commence à adopter une belle couleur marron
Caramel foncé 180°C à 190°C Il faut absolument arréter la cuisson pour éviter la carbonisation